google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Anonymous
Invité
Invité

Débaucher et Embaucher. Empty Débaucher et Embaucher.

le Lun 3 Sep - 0:02
Tu ne sais pas si les gens se rendent très bien compte des responsabilités qu'ils ont et ce qui en découle par la suite. Parce que la t'as tu es à la limite de lui foutre ton poing dans la gueule. Okay t'es patiente comme tout le monde mais là, ce petit enfant de pute a déjà démarré avec une limite inférieure à celle des autres personnes. Et il se rend pas compte qu'il approche dangereusement du point de rupture. Comment en est-on arrivé là ? Et bien c'est très simple. L'autre abruti congénital debout devant son bureau avait plus d'une fois dénigré son temps de travail. Okay ils ont des horaires et ils doivent pointer. Mais le système de pointage est justement nécessaire pour pas qu'ils te roulent dans la farine quand tu t'absente en rendez-vous extérieur. Ca et que si quelqu'un est en retard ou ne peut pas venir, d'ailleurs petit con de ses deux on prévient si ça arrive, de pouvoir lui dire qu'il lui manque tant d'heures s'il veut son salaire complet ou alors on s'arrange pour les faire le mois d'après. Bref, t'es plutôt compréhensive là dessus, tu pense pas au capitalisme de mes deux ou tout ce qui serait intéressant c'est de faire du chiffre d'affaire encore et encore. Du fric, du fric, du fric! Non c'est pas là ton seul but. Tout ça pour dire que lui il a cru qu'en étant compréhensive et jeune patronne, il pourrait t'entuber sans problème. Et bah non petit con tu te fourres le doigt dans le cul et tellement profond qu'il va ressortir par ta bouche! T'es arrivés trop de fois en retard, sans prévenir et en plus dans des états pas possible quand t'arrivais. Donc si tu viens bosser juste pour avoir de l'argent facile tu n'as rien à faire ici.


> Ce garage c'est de la merde de toute façon, j'trouverai mieux et.. <


Tes pieds qui étaient posés croisés non chalament sur le bureau rejoignent très vite la terre ferme et soutiennent tous ton corps lorsque tu te redresses pour foutre une gauche à cet immonde déchet. D'ailleurs c'est désormais ce qu'il est à tes yeux. Un déchet.


" Ce garage c'est de la merde ? Mais c'est Mon garage qui t'as permis de te nourrir et d'avoir de l'argent. C'est Mon garage petite merde ! Quand tu insultes mon bien, c'est moi que tu insultes. "



Tu le choppes par le collet et lui fait une balayette et tu le secoue du bout du pied une fois qu'il est par terre. Ton regard n'as plus rien de naturel on pourrait même voir une aura sombre t'entourer.


" Tu entends ce que je te dis saloperie ? Tu t'es pris pour qui petite bite ? Parce que la tu fait moins le fier hein ? " L'autre se met à gémir et tu lui donnes un coup de pied dans les couilles quand il tente de se relever.

" Un déchet reste à sa place. C'est à dire à terre. D'ailleurs tu sais quoi ? C'est même le jour des ordures il faut que je les sorte! "




Tu le prends par le pied et commence à le trainer hors du bureau qui se trouve derrière l'accueil. Tous le monde te regardent, clients comme employés. Tu te fous de perdre quelques clients. Quand à tes employés.. tu espères que les derniers embauchés ne donneront pas leur démission demain. Arriver au niveau de la porte qui mène à la ruelle qui jouxte le garage et ou se trouve les poubelles, tu l'attrapes par les couilles et le col avant de le soulever et de le jeter dans la benne.


" Ne repointes plus jamais ta sale gueule ici. Et si jamais tu oses répandre des rumeurs sur moi. Sache que je n'avais pas d'outils sous la main aujourd'hui. "



Tu retournes à l'intérieur en t'essuyant les mains sur ton bleu de travail dont le haut est ouvert et noué autour de ta taille. Tu jettes un œil à la ronde tous ont repris le travail.

* Bien maintenant il me faut un nouvel employés. *


Direction le bureau de l'accueil tu sors ta vieille pancarte qui à rameuter tout ton staff présent dans la pièce à côté et tu vas pour la placer à l'une des fenêtres:

RECHERCHE EMPLOYE
(Les horaires s'adaptent à vous)



C'est là que tu vois le jeune blond en face de toi. Tu sais pas trop s'il te regarde toi ou la pancarte. Et vu que t'es pas d'humeur tu passes la tête par la porte de garage ouverte à 50 centimètres de toi pour dire:

" C'est pour quoi ? "