google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Anonymous
Invité
Invité

A Social Compendium [Florence] Empty A Social Compendium [Florence]

le Lun 17 Sep - 15:33
Florence Willahelmft. Peko Pekoyama ► Danganronpa

Blind eyes could look at me and see the truth
âge :24 ans
date de naissance :06.09.94
cursus :commerce
profession :pratique le kendo dans ses temps libres
logement :la chambre 104 aux azalées
finances :$$$
taille :168 cm
couleur :#c76c71
Il y a peu d’ensembles qui soient aussi harmonieux que les traits qui forment la personne qu’est Florence. On pourrait croire, sur le papier, que la jeune femme incarne un niveau de perfection dont on ne peut que rêver. Elle est indépendante, réfléchie, intelligente et cultivée. Fière de sa personne, un peu coquette et féminine, mais pas délicate. Sa force de caractère s’exprime par sa façon de se tenir, par l’intensité de son regard cramoisi. Et pourtant Florence n’est pas dépourvue de sensibilité, d’émotivité. Elle sait être douce, dévouée et protectrice. Elle ne s’accorde que peu de repos et aime se donner jusqu’à avoir fini la tâche qu’elle a entreprit. C’est une personne sur qui l’on peut compter, à condition d’avoir réussi à s’insérer dans son monde.

Mais, dans la vie de tous les jours, cette perfection est vite entachée. Certes, on se dit que c’est super de connaître quelqu’un comme ça, jusqu’à ce qu’on ait à passer du temps avec les gens comme ça. Que fait Florence pour s’amuser ? Elle étudie, elle nettoie sa chambre et elle s’entraîne au kendo. Que pense Florence quand vous avez envie de rester assis sur votre divan en mangeant des cheetos ? Que c’est une perte de temps, que ça tache les doigts et qu’elle pourrait faire quelque chose de productif. Elle a tant envie de faire ses preuves, d’être une jeune femme accomplie et de ne pas manquer à ses devoirs qu’elle est un peu coincée du cul. Peu de spontanéité, perfectionnisme maladif. Elle est aussi bornée comme pas deux, directe et franche, axée sur la productivité. La bonne solution est ce qui va lui permettre d’avancer, de faire des progrès. La morale ? C’est moins important. Il faut voir plus loin que les scrupules, investir pour l’avenir, quitte à prendre les décisions difficiles aujourd’hui. Après tout, ne dit-on pas que la fin justifie les moyens ?

Disons que c’est un délire particulier que de passer du temps avec Florence. Elle aime apprendre, elle aime prendre les devants et, surtout, elle aime avoir la paix et qu’on la laisse se débrouiller. Amatrice d’échec, d’astronomie, de cinéma, d’informatique et de littérature, manifester des connaissances dans l’un de ses domaines est probablement la meilleure façon de s’attirer ses faveurs. La jeune femme est très attentive, bonne élève. Elle aime poser des questions, découvrir des choses nouvelles et aller faire des recherches supplémentaires sur internet pour appuyer ses nouvelles connaissances. Tant que ça ne lui demande pas de changer ses méthodes, ça va. Également, cette fille de bonne famille a de très bonnes manières, presque trop. Elle sait respecter la hiérarchie tout en conservant un scepticisme sain et souhaite obtenir la reconnaissance de ses pairs avec de l’effort et de l’entêtement. Florence est prête à travailler dur et longtemps, avec rigueur, quitte à négliger les aspects plus légers de sa vie. Disons qu’elle aurait besoin de quelqu’un pour la forcer à se détendre un peu et à profiter du moment présent.

Ce qu’il faut impérativement savoir, sur Florence, c’est qu’elle doit travailler deux fois plus fort que tout le monde pour arriver aux mêmes résultats et que c’est ce qui l’a poussée à devenir comme ça. Voyez, la demoiselle est ce que l’on pourrait qualifier de légalement aveugle. Elle est capable de voir, mais c’est si minable qu’elle ne sera jamais autorisée à conduire une voiture par exemple. Le problème ? Il y en a plusieurs, en vérité. Déjà, le « décor » et les « personnages » qui sont trop loin de Florence n’apparaissent pas dans son champ de vision. Elle n’a jamais vu les étoiles, ne voit pas plus loin qu’une vingtaine de mètres devant elle et a du mal à percevoir les paysages qui s’offrent à elle. Au moins si ce n’était que ça. Mais non, Florence doit aussi vivre avec des problèmes de texture, elles sont toutes buggées à ses yeux. La vision de notre demoiselle est également dépourvue de ce qu’on appelle « l’anti-aliasing » et de « vertical sync ». Les conséquences de cela ? Des diagonales pixélisées et du « screen tearing » occasionnel dans sa vision, particulièrement quand elle commence à avoir des problèmes de « frame rate ». Si si, vous avez bien compris. Fort heureusement, les niveaux de bugs dans sa vision fluctuent en fonctions de divers facteurs qui sont inconnus de la concernée. Il lui arrive donc, certains jours, d’avoir une meilleure vision qu’à d’autres et de pouvoir jouïr d’une certaine indépendance.

En conséquence de ses troubles de vision, Florence préfère les textes en gros caractères et se voit obligée de toujours s’assoir à l’avant de la classe, en cours. Également, la jeune femme a apprit à utiliser ses autres sens de façon plus efficace. Son ouïe est très fine, étant parfois trop sensible lorsqu’exposée à des bruits très forts ou à des endroits bruyants. Son sens de l’odorat c’est également affiné et, surtout, son sens du toucher. Elle sait reconnaître des objets, des textures et toutes autres sortes de choses les yeux fermés, juste en y touchant. Florence est particulièrement friande des vêtements de haute qualité et d’autres tissus agréables au toucher. Mieux encore, la pratique du kendo lui a permit d’affiner ses réflexes et d’être consciente de son environnement et de son opposant en se fiant le moins possible sur sa vision. C’est à la fois une fierté et un défi pour elle, un but qu’elle s’est fixé pour prouver que son handicap ne l’empêche pas de pratiquer les activités qu’elle désire et ne fait pas d’elle une victime, au contraire.
panneau de relation

pnj
[ █ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]
pnj
[ █ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

Anonymous
Invité
Invité

A Social Compendium [Florence] Empty Re: A Social Compendium [Florence]

le Lun 17 Sep - 15:34
prénom nom et voilà, c'est le moment de balancer le lien que tu entretiens avec ce personnage. ce code est vraiment tout simple, tu en fais tout ce que tu as envie dans la mesure du possible.

prénom nom et voilà, c'est le moment de balancer le lien que tu entretiens avec ce personnage. ce code est vraiment tout simple, tu en fais tout ce que tu as envie dans la mesure du possible.

Anonymous
Invité
Invité

A Social Compendium [Florence] Empty Re: A Social Compendium [Florence]

le Lun 17 Sep - 15:34
prénom nom et voilà, c'est le moment de balancer le lien que tu entretiens avec ce personnage. ce code est vraiment tout simple, tu en fais tout ce que tu as envie dans la mesure du possible.

prénom nom et voilà, c'est le moment de balancer le lien que tu entretiens avec ce personnage. ce code est vraiment tout simple, tu en fais tout ce que tu as envie dans la mesure du possible.

Contenu sponsorisé

A Social Compendium [Florence] Empty Re: A Social Compendium [Florence]