google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Ciel Amaterasu
Arrivée : 31/08/2018
Messages : 151
Avatar : kirishima natsuya (free!)
Avatar réel : moon taeil
Crédits : cléo
Multicomptes : wezenlaviokovaamauryobsidiantamako
Logement : 3e étage au galet blanc.
Cursus : droit
Occupation : à mi-temps au fleuriste "milles épines".
Date de naissance : 06/11/1994
Age : 24
Glitch : il n'est pas revenu seul. il y a une entité avec lui, qu'il n'y a que lui qui voit, une créature ténébreuse et terrifiant, il en a peur même si ... on dirait que cette créature le protège.
mort-vivant ♡ noah Giphy
Couleur : #9290DD
Thèmes : 01 ♡ try again
02 ♡ dancing in the rain
03 ♡ hard to love
04 ♡ your flower langage
05 ♡ to build a home
06 ♡ if the stars grow dim tonight
07 ♡ looking too closely
Pts : 320
mort-vivant ♡ noah Lu44wzik74g11
please don't let me go.
don't let me go, alone.

LISTE DES RP
berlioz
lyon & jin
lyon
aslan - irl

PNJ
jin ♡ neutre
[ █ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

SMS

RIP † 31.10
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t151-bros-before-hoes-they-say-cihttp://ojisatsu.forumactif.com/t156-come-in-like-the-sunshine-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t157-it-s-you-right-there-right-there-in-the-mirror-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t67-votes-wezen-ciel

mort-vivant ♡ noah Empty mort-vivant ♡ noah

le Dim 4 Nov - 16:11

tu te noies. tu te noies ciel. ça aurait pas dû se passer comme ça. ça aurait pas dû, pas vrai ?

tu ne le savais pas ciel mais tu aurais dû réapparaître dans ta chambre. comme tout le monde. comme tous les autres. tu aurais dû oui, et c'est ce qui avait commencé à se passer et puis... et puis tout s'était étiré. tu avais eu subitement terriblement mal, à t'en déchirer en deux, comme si on forçait ta position dans l'espace. et puis. tu avais senti le sol se dérober sous tes pieds, et finalement la sensation de l'eau glacée contre tes vêtements, contre ta peau. et enfin, l'eau quasi acide dans ta bouche, dans tes poumons. tu essayais de lutter, vraiment, tu essayais tant que tu le pouvais mais rien n'y faisait : ton corps ne voulait pas réagir. et lorsqu'enfin tu réussis à te débattre, c'était comme si quelque chose d'invisible te maintenait dans cette eau sombre, terrifiante. et tu étais mort. tu en étais intimement persuadé, à cet instant, une partie de toi était morte. une partie de ta volonté, ou de ton esprit, une partie de ton coeur. mais tu avais encore et encore cherché à te débattre, jusqu'à finalement pouvoir sortir de l'eau, respirer à nouveau, et ramper jusqu'à la berge. tes oreilles sifflaient, tes bronches brûlaient, tu étais trempé jusqu'aux os et tes mains avaient agrippées les touffes d'herbes glacée de cette matinée. tu essayais d'expulser un maximum d'eau de tes poumons, crachant faiblement en tremblant de tout ton corps.

après tout.
si tu avais survécu à la noyade ...
tu ne survivrais sans doute pas au froid de cette fin de nuit.

c'est ce qu'ils avaient dû se dire. probablement.

et pourtant ?


Enjel N. Rolzen
Arrivée : 27/09/2018
Messages : 63
Avatar : Ookurikara (Touken Ranbu)
Avatar réel : Molly C. Quinn
Crédits : @Neil ♥
Multicomptes : Lior ❀ Amethyst ❁ Delio ❀ Nix
Logement : Les Azalées
Cursus : Danse
Occupation : Voleur
Date de naissance : 10/08/1994
Age : 24
mort-vivant ♡ noah Tumblr_m904m8kSez1rqwgiqo3_500
Couleur : #F1CA07
Pts : 334
mort-vivant ♡ noah Tumblr_p4rjsfRM1u1wl35fbo1_540
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t403-bonjour-j-ai-peur-de-ce-que-http://ojisatsu.forumactif.com/t407-when-a-dream-should-stay-a-dreamhttp://ojisatsu.forumactif.com/t408-for-this-you-were-born#4910

mort-vivant ♡ noah Empty Re: mort-vivant ♡ noah

le Lun 5 Nov - 7:37
[ cruel world ]


T'avais rien à faire ici, Noah.

Ici comme ailleurs, en fait, tu ne te sentais plus à ta place nulle part ; c'était comme si celle-ci s'était volatilisée, arrachée à ton âme comme on avait lacéré ton cœur de part en part jusqu'à n'en laisser qu'un tas incandescent au sol, des cendres qui cherchaient à se faire braises, mais que le rouge n'atteignait plus. C'était le silence. Plus que cela, c'était le froid, que tu tentais maladroitement de vaincre, par une dizaine de couches de tissu sur ta peau chaude, cachant un intérieur glacé. C'était à peine si tu le sentais, ton palpitant ; parce qu'il avait cessé de palpiter, ce jour-là. En même temps que le sien.

Pourtant, c'était ici que tu te trouvais, ce soir. Le sommeil te fuyait - ou bien était-ce toi, qui le fuyait volontairement, tu ne savais plus trop. Alors tu t'étais éclipsé de ta chambre, de ce silence étouffant, de cette obscurité dévorante, et tu t'étais offert à la fraîcheur de la nuit, faiblement éclairé par un morceau de lune, là-haut. Mais tu ne levais pas les yeux, non. Ton regard était focalisé sur le sol, et en même temps perdu dans le vague. Tu ne savais plus trop où tu étais, tant physiquement que mentalement. Cela n'avait toutefois pas la moindre foutue importance.

Parce qu'il n'était plus là.

Des mots vide de sens, que tu te répétais inlassablement, essayant vainement d'en comprendre le sens. Tu ne réalisais toujours pas - ou ne voulais pas réaliser, malgré la vérité qui s'était trouvée juste devant toi, à s'échapper d'entre tes doigts et s'échouer misérablement sur le sol, décorant celui-ci d'une infinité rouge.
La commissure de tes lèvres se déforme dans l'esquisse d'un sourire empli d'amertume, dissimulant une émotion bien plus puissante, profondément ancrée et destructrice. Elle a volé l'astre qui brillait dans tes yeux, cette haine masquée, et n'a laissé qu'un vide, maladroitement peint d'orange clair, pâle, malade.

Comme pour illustrer cette comparaison, une toux se fait ouïr, non loin de ta position, alors que tu longes la berge du fleuve. Peu d'importance, mais c'est un réflexe que de lever les yeux, de chercher du regard la provenance ; et avant de l'avoir vu, une part de toi sait. Tu l'écoutes si attentivement cette toux, cette respiration difficile, que tu ne peux que reconnaître à qui elle appartient. Sûrement un vain espoir qui ne ferait que te plonger davantage dans le noir, mais tu n'y résistes pas, tu es incapable de résister à ce faible espoir, à ce désir profond de le revoir. Rien qu'une fois.

Et tes pas te mènent à lui, inévitablement.

Ton cœur se fait lourd, à battre avec force sur un rythme lent, douloureux. T'as tellement envie d'avoir raison, que ce soit vraiment lui même si tu le sais que c'est impossible, qu'il peut pas être là alors que t'as assisté à ses funérailles, pas plus tard que la veille. Sauf que tu l'emmerdes profondément, cette logique de merde. Et quand tu l'attrapes par les bras, que tu le tires sur la berge, t'es persuadé que c'est lui, ça ne peut être que lui ; ça doit être lui, sinon tu ne le supporterais pas, l'échec, la honte, la haine, le désespoir. Tout ça te dévorerait tout entier.

Ton regard croise le sien, rien qu'une seconde ; et t'as besoin de rien de plus pour savoir que t'as raison, pour retrouver un souffle perdu depuis plusieurs jours, pour sentir ton cœur battre à nouveau d'une cadence apaisée, comme s'il avait retrouvé sa place. Tu t'es probablement endormi sur un banc, et tout ceci n'est qu'un rêve ; cruel dans sa splendeur, que tu ne peux qu'accepter, dans lequel tu te noierais avec plaisir. Dans ce rêve, il est là, et c'est tout ce qui compte.

Ciel

Un simple soupir qui s'échappe de tes lèvres tremblantes avant que tu ne le saisisses et l'étreignes puissamment, après l'avoir laissé retrouver son souffle, vidé ses poumons d'une intrusion assassine. T'y crois toujours pas, que c'est la réalité et que t'es éveillé, même une fois dans tes bras - il est si froid, contre toi, et tu ne le serres que davantage, par peur d'ouvrir les yeux sur un monde où il ne serait plus là, à nouveau. Tu l'enveloppes dans ton manteau, dans ton écharpe, sans le laisser s'écarter de toi une seule seconde. Tu ne le supporterais pas. Et tu ne sais plus, si ce que tu sens, mouillé contre tes joues, ce sont des larmes ou juste lui, trempé d'une baignade mortelle.

@Ciel Amaterasu + don't die again stp
Ciel Amaterasu
Arrivée : 31/08/2018
Messages : 151
Avatar : kirishima natsuya (free!)
Avatar réel : moon taeil
Crédits : cléo
Multicomptes : wezenlaviokovaamauryobsidiantamako
Logement : 3e étage au galet blanc.
Cursus : droit
Occupation : à mi-temps au fleuriste "milles épines".
Date de naissance : 06/11/1994
Age : 24
Glitch : il n'est pas revenu seul. il y a une entité avec lui, qu'il n'y a que lui qui voit, une créature ténébreuse et terrifiant, il en a peur même si ... on dirait que cette créature le protège.
mort-vivant ♡ noah Giphy
Couleur : #9290DD
Thèmes : 01 ♡ try again
02 ♡ dancing in the rain
03 ♡ hard to love
04 ♡ your flower langage
05 ♡ to build a home
06 ♡ if the stars grow dim tonight
07 ♡ looking too closely
Pts : 320
mort-vivant ♡ noah Lu44wzik74g11
please don't let me go.
don't let me go, alone.

LISTE DES RP
berlioz
lyon & jin
lyon
aslan - irl

PNJ
jin ♡ neutre
[ █ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

SMS

RIP † 31.10
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t151-bros-before-hoes-they-say-cihttp://ojisatsu.forumactif.com/t156-come-in-like-the-sunshine-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t157-it-s-you-right-there-right-there-in-the-mirror-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t67-votes-wezen-ciel

mort-vivant ♡ noah Empty Re: mort-vivant ♡ noah

le Lun 5 Nov - 15:20

c'est noah. c'est noah qui t'a trouvé. noah qui t'a trouvé, comme c'est noah qui t'a quitté. tu te souviens pas vraiment être mort, en fait, tu te souviens juste de lui. tu te souviens juste de sa main, de toi qui t'accroches, encore et encore, et puis du froid, du froid omniprésent. tu claques des dents, même si t'essayes de te réchauffer, de te pousser à vivre, de te pousser à tenir, tu claques des dents comme jamais. t'es accroché, il t'a serré contre lui, et puis, tu penses qu'à une chose : tu vas le tremper. le pauvre. il mérite pas ça. il a rien demandé de tout ça pas vrai. le pauvre. tu tiens tellement à noah. ça vient de te sauter au visage là, tout à coup : tu pourrais pas vivre sans noah. alors tu t'accroches, tu glisses tes mains trempées, glacées, bleuies contre ses vêtements pour chercher le moindre coin de chaleur, tout en essayant de pas le refroidir un peu plus. c'est toi. c'est toi. t'as envie de lui dire, que t'es là, que ça va. que tout ira bien maintenant, mais à chaque fois que t'ouvre la bouche, t'as encore un peu d'eau du fleuve qui s'échappe de tes bronches, te secouant en grosses toux. c'est moche à voir. ça laisse ton corps tout secoué, complètement à la merci de tout. si t'attrapes pas la mort avec ça... t'auras de la chance, quand même.

n'empêche, tu captes ses yeux, tu te fais violence pour le regarder, pour capter son regard et t'y plonger. tu préfères de loin te noyer ici, c'est familier, c'est chaud, c'est rassurant. t'as l'impression d'être rentré à la maison. même si t'as aucune idée de comment t'as pu atterrir dans la crépusculaire.

n-noah.

tu baisses les yeux, à nouveau secoué de frissons et de tremblement et tu viens lover ton visage contre son cou, après qu'il vous ai enroulé tous les deux dans son écharpe. tu ferais mieux de rentrer, en vrai. tu ferais mieux de retourner dans ta chambre prendre une bonne douche et te réchauffer. mais t'as pas envie d'être tout seul. t'as tellement peur. tellement peur de faire un cauchemar et de jamais te réveiller, cette fois. alors tu t'accroches. tes doigts abîmés s'accrochent aux pans de sa veste et tu chuchotes, de peur qu'on vous entende.

j'ai peur ... j'ai froid... j'veux rentrer à la maison...


Enjel N. Rolzen
Arrivée : 27/09/2018
Messages : 63
Avatar : Ookurikara (Touken Ranbu)
Avatar réel : Molly C. Quinn
Crédits : @Neil ♥
Multicomptes : Lior ❀ Amethyst ❁ Delio ❀ Nix
Logement : Les Azalées
Cursus : Danse
Occupation : Voleur
Date de naissance : 10/08/1994
Age : 24
mort-vivant ♡ noah Tumblr_m904m8kSez1rqwgiqo3_500
Couleur : #F1CA07
Pts : 334
mort-vivant ♡ noah Tumblr_p4rjsfRM1u1wl35fbo1_540
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t403-bonjour-j-ai-peur-de-ce-que-http://ojisatsu.forumactif.com/t407-when-a-dream-should-stay-a-dreamhttp://ojisatsu.forumactif.com/t408-for-this-you-were-born#4910

mort-vivant ♡ noah Empty Re: mort-vivant ♡ noah

le Mar 6 Nov - 21:19
[ cruel world ]


Tes muscles se tendent un peu plus, et tu le serres davantage contre toi, à ne plus vouloir le lâcher, jamais. Ce que tu n'avais pas fait, lorsque tu avais vu son corps s'échouer sur le sol, pareil à une marionnette dont on aurait lâché les fils. Lyon avait été plus réactif que toi. Même s'il n'avait pas été là, tu n'aurais sans doute pas bougé, planté à son côté en espérant que ce ne soit qu'un mauvais rêve ; perdu dans ton choc pour parvenir à esquisser le moindre mouvement. Tu avais entendu, le cri d'Amethyst avant qu'elle ne s'effondre devant l'horreur qui se présentait à elle, tu avais vu la rage dans le regard de Lyon, mais c'était comme si tu n'étais plus présent. Un simple spectateur d'une tragédie à laquelle tu n'avais pas voulu assister.

T'as refusé d'y croire, à ce qu'il se passait, même lorsque tu as assisté aux funérailles. T'étais qu'un spectre dans la salle. T'avais bien remarqué, que t'étais pas le seul dans ce cas-là ; pas le seul à avoir perdu quelqu'un qui t'était cher, à ressentir comme un vide à l'intérieur, comme si la personne était partie en emportant avec elle ton cœur, un morceau important de ton âme. T'avais refusé d'y croire, que c'était vrai, qu'il était vraiment parti, et n'avais-tu pas bien fait ? Puisqu'il était là, de retour, avec toi. Dans tes bras.

Pourtant, ça non plus, tu ne parvenais pas à y croire.

Même si t'en as terriblement envie, en particulier quand il te regarde, que tu peux voir la vie dans ces yeux sombres, pareils à deux noisettes dans lesquelles tu croquerais bien ; pour y laisser ton empreinte, ta marque, un bout de toi. Entendre ton nom dans sa bouche, c'est comme entendre le tonnerre un jour de beau temps - impossible, incroyable, un macabre miracle. Toutefois, ça a son effet, direct et précis, puissant et profond. Ta main se glisse sur sa joue, oh si glacée contre ta peau chaude, ça jure, ça contraste, comme sa pâleur avec ta carne sombre. Quelque chose qui t'a toujours amusé, quand tu te trouvais à côté de lui, qu'il s'obstinait à être collant, t'arrachant des rougeurs invisibles et des battements de cœur loupés, puis rapides. Il te mettait en vrac, mais tu aimais ça, au final. Parce que tu revenais toujours vers lui. Toujours.

Tu lui caresses le dos, à le réconforter, l'aider à retrouver son souffle, à te revenir. Il ressemble à un spectre, Ciel, si fragile, si pâle, si beau, si attirant. Mais il paraît si plein de vie, à s'y accrocher, à s'accrocher à toi, que tu ne peux que te complaire dans ce rêve cruel. Tu t'en fiches, au final, que ce soit un rêve ou non, qu'il soit réel, qu'il soit un spectre, qu'il soit là pour t'emmener avec lui. Tu t'en fiches, tant que c'est lui, tant que tu peux le garder avec toi, que tu peux rester près de lui. Y'a que ça qui t'importe.

Shh, ça va aller, je suis là

Tu retires ton manteau et l'emmitoufle dedans, il en a bien plus besoin que toi. Tes doigts passent entre ses mèches brunes, les ramenant en arrière, lui laissant le visage libre, et t'en profites pour coller tes lèvres sur son front, contre lequel tu murmures ensuite.

J'te laisserai pas, Ciel

Là, tu lui frictionnes le dos, les bras, lui prends les mains entre les tiennes et souffles doucement dessus, cherchant à faire cesser ses tremblements ; au moins les calmer un peu, pour l'aider, lui donner la force de se lever, de bouger. Rester là ne ferait qu'empirer son état. Tu veux pas l'savoir, si c'est pas possible de l'arranger, s'il peut pas rentrer avec toi, tu veux rien savoir. Tu secoues la tête. Tu le laisseras pas, ça jamais.

Tu peux marcher ? Tu veux que j'te porte ?

T'as la voix si calme, alors que c'est le chaos à l'intérieur, tranchant si fort avec la fougue dans ton regard.

@Ciel Amaterasu + don't die again stp
Ciel Amaterasu
Arrivée : 31/08/2018
Messages : 151
Avatar : kirishima natsuya (free!)
Avatar réel : moon taeil
Crédits : cléo
Multicomptes : wezenlaviokovaamauryobsidiantamako
Logement : 3e étage au galet blanc.
Cursus : droit
Occupation : à mi-temps au fleuriste "milles épines".
Date de naissance : 06/11/1994
Age : 24
Glitch : il n'est pas revenu seul. il y a une entité avec lui, qu'il n'y a que lui qui voit, une créature ténébreuse et terrifiant, il en a peur même si ... on dirait que cette créature le protège.
mort-vivant ♡ noah Giphy
Couleur : #9290DD
Thèmes : 01 ♡ try again
02 ♡ dancing in the rain
03 ♡ hard to love
04 ♡ your flower langage
05 ♡ to build a home
06 ♡ if the stars grow dim tonight
07 ♡ looking too closely
Pts : 320
mort-vivant ♡ noah Lu44wzik74g11
please don't let me go.
don't let me go, alone.

LISTE DES RP
berlioz
lyon & jin
lyon
aslan - irl

PNJ
jin ♡ neutre
[ █ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

SMS

RIP † 31.10
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t151-bros-before-hoes-they-say-cihttp://ojisatsu.forumactif.com/t156-come-in-like-the-sunshine-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t157-it-s-you-right-there-right-there-in-the-mirror-cielhttp://ojisatsu.forumactif.com/t67-votes-wezen-ciel

mort-vivant ♡ noah Empty Re: mort-vivant ♡ noah

le Jeu 8 Nov - 21:00

tu sais pas.
t'es perdu.
en fait tu sais rien.

tu sais pas pourquoi t'as si peur, la peur au ventre, qui te tenaille l'estomac. tu sais pas pourquoi t'as le corps qui tremble tant, ça peut pas être juste le froid et l'humidité, y a autre chose. tu sais pas pourquoi y a cette impression d'être observés qui te hante, même quand tes yeux humides se baladent dans l'obscurité. tu sais rien. tu sais rien et t'as peur. parce que rien connaître fiche la frousse. parce que t'as l'impression d'être un nouveau né qui serait tombé directement en enfer. t'as pas de chance, mon pauvre garçon.

je ...

tu relèves les yeux vers noah. pendant un instant t'as l'impression de voir une forme, là, qui se tiendrait juste derrière lui, une forme qui t'as regardé droit dans les yeux. mais tu rêves sûrement, tu dois être fou. tu frisonnes avant de détourner les yeux et de t'accrocher à lui, t'essaye de te relever, mais tes jambes tremblent. tu veux pas être un boulet. tu veux pas être inutile. tu veux pouvoir marcher et courir, tu veux pouvoir le protéger et veiller sur lui. tu le veux oui, vraiment. alors tu fais tous les efforts du monde pour.

je vais y arriver. je dois veiller sur toi. je dois veiller sur lyon et luca.

oh si tu savais. si tu savais tout ce que tu as échoué ce soir là. tu souris, maladroitement, plein d'espoir aussi. l'espoir l'emporte toujours sur la peur, ou du moins tu viens de te le promettre : maintenant l'espoir l'emportera toujours. tant qu'il restera rien qu'une infime chance que les choses aillent bien, alors tu feras absolument tout ce qui est en ton pouvoir pour que tout aille bien.

dis ... je peux rester avec toi ?

tu n'as pas envie de rentrer tout seul. en plus t'es même pas sûr d'avoir tes clefs, ou ton téléphone. et puis si tu l'avais, il doit sûrement avoir pris l'eau et être hors d'usage. tu soupires, désespéré d'avance. tu te fiches de faire des frais, mais tu aurais préféré conserver cet argent que tu as gagné à la sueur de ton front pour gâter tes amis. parce que c'est ce que tu aimes le plus au monde, et que soudainement tu te dis que tu n'as peut-être pas assez gâté noah. vraiment pas assez.


Contenu sponsorisé

mort-vivant ♡ noah Empty Re: mort-vivant ♡ noah