google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Aiden Walker
Arrivée : 01/12/2018
Messages : 54
Avatar : Rin Okumura
Avatar réel : Cole Sprouse
Crédits : ka
Multicomptes : Nop
Logement : Le chat noir
Cursus : Kendo
Occupation : Caissier T-T
Date de naissance : 01/12/1999
Age : 19
Lorsqu'on veut faire une bonne action [ Feat Ben ] Jxgy0ud2wFbNz1wbYUODuTVUjLA
Pts : 155
Voir le profil de l'utilisateur

Lorsqu'on veut faire une bonne action [ Feat Ben ] Empty Lorsqu'on veut faire une bonne action [ Feat Ben ]

le Dim 2 Déc - 20:54
Aujourd’hui Aiden est de mauvaise humeur, depuis quelques jours le jeune homme n’arrive pas à dormir, la cause de ses insomnies à répétitions ? Personne ne saurait en dire la cause, même Aiden qui est censé se connaître mieux que personne n’en sait fichtrement rien. La seule chose dont il est sûr c’est que ça lui casse bien les couilles. Oui la fatigue le rend méchant, agressif, voir même violent. Il ne faut pas venir lui parler ou même essayer de le faire rire, vous savez, vos blagues là de merde ben aujourd’hui oublié. Ouais oubliez le si vous voulez passer une bonne journée. Sa poisse quotidienne qui semble lui coller à la peau comme une putain de maladie incurable semble bien se rire de lui en ce moment. Nous retrouvons donc Rin à son taff, derrière sa caisse en train d’encaisser des clients les plus chiants les un que les autres. Faut dire qu’il n’a pas eu de chance, ce petit travail d’apparence facile et tranquille s’est très vite transformer en son pire cauchemar.

Il s’efforce d’esquisser un faux sourire et de rester polit, cela sonne tellement faux que cela génère une ambiance glauque. C’est  sa collègue une petite blonde au grand coeur qui vient prendre sa place. Aiden lâche un léger soupire soulager et s’occupe des rayons et de la marchandise à ranger. Combien de temps doit’il encore supporter ce travail qui ne le rend pas le moins du monde heureux ? Encore deux heures, enfin deux heures pour aujourd’hui parce que demain rebelotte, on y retourne ! Si cette sensation me fait bien rire cela n’est pas du tout le cas du jeune homme ! Les heures passent péniblement, il regarde les clients passaient et s’amuse  même à faire des grimaces à un enfant de dix ans. Enfant qui s’est prit une baffe de la part de sa mère, ouais il a rit, c’est sans doute le seul moment marrant de sa journée. C’est deux heures après qu’il sort de son petit supermarché accompagné de sa collègue qui le salut avant de partir de son côté vers la rue opposé au jeune homme. Il lâche un bâillement avant de fermer sa veste et de prendre le chemin de sa résidence. Il marche d’un pas lent et fatigué, fatigué par sa journée de merde et de sa nuit de sommeil quasi inexistante. C’est pour ne rien arranger son humeur qui n’est pas franchement au top qu’un groupe de jeunes de son âge viennent lui demander sur un ton peu aimable si je cite “T’aurais pas une clope ? Vu t’as gueule tu dois sûrement fumer” Alors je ne savais pas qu’on pouvait savoir si une personne vu rien qu’en voyant son visage… Alors là je vous arrête tout de suite, Aiden n’a pas les dents jaunes ! Enfin bref sûrement des jeunes qui se sentent forts parce qu’ils sont en bande. Sauf que…. Voilà ils ne connaissent pas Aiden, ce dernier se contente de les regarder bêtes, voir même avec un regard mauvais les un après les autres, tous les quatres sans exception avant de reprendre son chemin sans même leur avoir répondu.

Chose qui ne semble pas du tout leur plaire, vu que le leader attrape l’épaule d’Aiden et le force ainsi à leur faire face, chose que le brun à prit comme une menace. Ouais être prit par derrière comme ça il déteste et comme il ne réfléchit pas avant d’agir, c’est sans se poser la moindre question que le poing droit de ce dernier atterrit sur la gauche du type. Type qui ne tarde pas à répondre par un coup de poing qu’Aiden esquisse assez facilement. C’est en souriant qu’il assène un autre coup, il va gagner, ouais il a clairement le dessus. Il en ai sûr, enfin il en était sûr, très vite les trois autres mecs ( qu’Aiden avait complètement zappé) rapplique et là, tout change pour lui, c’est en quelques secondes qu’il se retrouve à terre avec un mec qui l’empêche de se relever et trois autres qui  le frappe. Putain, tout ça pour une clope, il est énervé, il essaie tant bien que mal de se lever, ouais, là il veut qu’une chose éclater leur portraits, les prendre un par un et les défoncer, mais voilà sa journée de merde ne semble pas être prête de s’achever.