google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Solvig Niilström
Arrivée : 27/08/2018
Messages : 67
Avatar : Crona - Soul Eater
Avatar réel : /
Logement : Le chat noir
Cursus : Biologie
Occupation : Employée au Supershop
Date de naissance : 10/11/1994
Age : 24
Couleur : #008000
Thèmes : (attention vas y avoir du métal les cocos)
Dope - Take youre best shot
Tool - Schism
SOAD - Aerials
Foo fighters - The Pretender
Pts : 277
Pouet
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t101-la-science-c-est-la-vie-solvhttp://ojisatsu.forumactif.com/t103-tiens-mon-scalpel-solvighttp://ojisatsu.forumactif.com/t104-le-temps-c-est-un-concept-solvig

A la belle étoile [ft. Garance] Empty A la belle étoile [ft. Garance]

le Mer 5 Sep - 18:27
Aujourd'hui était un jour plus que particulier. Solvig avait décidé de ranger ses instruments de torture pour tissu vivant. Enfin son matériel scientifique, pour se consacrer à d'autre activités plus calmes et moins dérangeantes pour les voisins. Alors elle était sortie de sa chambre, même de sa résidence, un bouquin sous le bras et une lampe torche. Oui parce que Solvig avait eu son envie en plein milieu de la nuit. Mais que voulez vous, qu'il neige, qu'il vente, qu'il fasse une chaleur insoutenable ou un froid polaire, rien n'arrête la curiosité.

Solvig avait mis du temps à choisir son bouquin dans la bibliothèque. Il fallait dire qu'elle y passait beaucoup de temps et qu'elle avait épluché un tas de ces livres. Elle avait finit par en choisir un, un sur les bambous. Moui pourquoi pas. Elle n'était pas tout à fait au point avec ces arbres, alors ça lui faisait une occasion d'en apprendre un peu plus.

Alors la voici dehors, bouquin et lampe torche à la main à la recherche d'un petit coin d'herbe où se poser. Il fallait dire que le campus était bien aménagé avec des petits carrés de verdure un peu partout. Elle en choisit un, se calant le dos contre un arbre pour commencer sa lecture à la lumière de la lampe. Les bambous, la croissance de ces arbres, les utilisations diverses et variées, aussi bien comme nourriture que comme moyen de torture. Dégueulasse ...

Puis, après avoir lu une bonne cinquantaine de pages sur la pousse des bambous, Solvig posa son livre sur le sol et s'allongea dans l'herbe pour observer le ciel. Il était dégagé ce soir là et la lune n'était qu'à un petit croissant ce qui permettait d'observer pleinement les étoiles. En se concentrant un petit peu, elle apercevait les bras de la galaxie. Magique.

Solvig connaissait le nom de chaque constellation et de la plupart des étoiles que l'on voyait. Elle avait dévoré des livres sur l'astronomie, se passionnant pour le sujet ... Pourquoi ne s'était elle pas dirigée vers cette branche là ?

L'esprit de Solvig commença à vagabonder dans des récits de science fiction. Et si autour de certaines de ces étoiles gravitaient des planètes sur lesquelles il pourrait y avoir de la vie à un niveau suffisamment avancé ? Et si quelqu'un était lui aussi allongé dans un semblant d'herbe en se demandant s'il y avait de la vie sur d'autres planètes ? Et s'il y avait des extra terrestres n'attendant qu'une rencontre d'une autre espèce ? Sûrement pacifique, on le sait que les films nous vendent des histoires de méchants aliens hostiles et de gentils soldats qui vont sauver la planète à coups de bombes nucléaires, mais en réalité qu'est ce qui se passerait ? Le principe de colonisation et de guerre pour l'avoir était purement terrien du moins de ce qu'on en savait. Les êtres vivants ont souvent tendance à vouloir agrandir leur territoire au détriment de celui des autres mais certains vivent en communauté, en symbiose s'apportant mutuellement des bénéfices que ce soit en terme de protection, de nourriture, etc … Pourquoi ne pas imaginer que notre rencontre avec des extra terrestres pourrait être totalement pacifique et pleine d'entraide ?

Mais d'un autre côté, il ne fallait pas oublier que la vie s'était créée par de multiple coups de chance. Du pur hasard en somme et que la probabilité de croiser d'autres espèces ailleurs était assez faible. Au fond où est ce qu'on est allé dans nos quelques milliers d'années de civilisations ? La lune principalement et nous allons sur Mars. On émet l'hypothèse de créer des engins pouvant atteindre des vitesses vertigineuses mais au fond, est ce qu'un jour nous pourrions véritablement voyager dans un espace plus lointain ?

Solvig réfléchissait allongée dans son carré d'herbe à toutes ses questions. Elle aurait aimé être la première à découvrir une existence extra terrestre au milieu de toutes ces étoiles. Au fond, il n'était pas trop tard pour y parvenir ...
Garance Flocel
Arrivée : 30/08/2018
Messages : 12
Avatar : OC - Rossdraws (DA)
Crédits : Cléora Haros ♥
Logement : Résidence "Le Galet Blanc"
Cursus : Criminologie
Occupation : Caissière au restaurant universitaire
Date de naissance : 05/06/1998
Age : 21
Couleur : #006600
Pts : 115
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t158-ton-bonheur-ne-depend-pas-dehttp://ojisatsu.forumactif.com/t192-le-carnet-d-adresse-de-garancehttp://ojisatsu.forumactif.com/t194-le-carnet-de-voyage

A la belle étoile [ft. Garance] Empty Re: A la belle étoile [ft. Garance]

le Lun 10 Sep - 13:13
Garance, ma douce Garance. Pourquoi n’es-tu pas comme toutes les autres filles de ton genre ? Garance, ma douce Garance. Pourquoi préfères-tu passer du temps la tête dans les nuages plutôt que dans les boutiques ? Cet intérêt non commun fait que tu es une demoiselle différente. Unique. Un bien pour un mal.

Aujourd’hui, tu étais de bonne humeur. Tu avais eu cours avec ton prof favori. Non, en vrai. Tu avais eu cours avec le prof dont tu étais amoureuse. Quand tu le voyais, tu sentais ton cœur battre. Il accélérait. Beaucoup trop à ton goût. Mais le pire, c’était que tu étais comme un peu hypnotisée. Tu ne comprenais pas pourquoi, mais quand tu posais tes yeux sur lui, tu te perdais dans un monde féerique. Tu quittais ta réalité pour entrer dans ton petit monde.

En plus de ce cours, tu en avais eu d’autres. Mais moins intéressant à tes yeux. De toute façon, rien n’était plus intéressant que cet homme pour toi. Depuis ton inscription dans cette école, il était la seule personne, la seule chose que tu regardais. Il était la seule chose qui te faisait vibrer. Cependant, une autre activité te donnait des frissons de bonheur : le glandage à la belle étoile. Même si tu aimais bien travailler, que tu adorais être occupée tout le temps. Il t’arrivait d’apprécier le calme de la nuit solitaire.

Après ta journée de cours, ce fut ce que tu décidas de faire : te prendre une soirée pour admirer le ciel étoilé. Rien n’était plus beau que ça… à par ton prof de criminologie. Mais ceci était une autre histoire.

Quand la nuit tomba, tu te mis à sourire. C’était le moment de trouver un endroit pour profiter de ce paysage. Et tu savais déjà où aller : l’herbe des parties communes du campus. Pour toi, c’était l’endroit parfait. Il n’y en avait pas d’autres pour pouvoir dévorer du regard une telle beauté.

Toutefois, tu fus surprise en arrivant : une autre personne s’y trouvait. Elle semblait être là pour la même raison que toi, mais elle lisait en même temps. Comment pouvait-elle admirer un tel paysage si elle avait son nez dans un livre ?

« Salut ! J’espère que je te dérange pas., dis-tu. « Toi aussi, t’es venue ici pour admirer les étoiles ?, demandes-tu en commençant à t’installer à côté d’elle.

En attendant sa réponse, tu regardais le ciel. Cette beauté t’hypnotisait.
Solvig Niilström
Arrivée : 27/08/2018
Messages : 67
Avatar : Crona - Soul Eater
Avatar réel : /
Logement : Le chat noir
Cursus : Biologie
Occupation : Employée au Supershop
Date de naissance : 10/11/1994
Age : 24
Couleur : #008000
Thèmes : (attention vas y avoir du métal les cocos)
Dope - Take youre best shot
Tool - Schism
SOAD - Aerials
Foo fighters - The Pretender
Pts : 277
Pouet
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t101-la-science-c-est-la-vie-solvhttp://ojisatsu.forumactif.com/t103-tiens-mon-scalpel-solvighttp://ojisatsu.forumactif.com/t104-le-temps-c-est-un-concept-solvig

A la belle étoile [ft. Garance] Empty Re: A la belle étoile [ft. Garance]

le Jeu 20 Sep - 21:54
Solvig, allongée sur son bout d'herbe, en était à imaginer la vie jusque dans la nébuleuse du lagon qu'elle trouvait magique. Les photos qu'on en avait étaient splendide et ressemblaient presque à un décor de science fiction, pourtant tout était parfaitement réel et Solvig adorait ça. Elle rêverait d'observer ces choses magnifiques avec un télescope. Mais un télescope, un bon télescope j'entends, ça coûte un bras. Et Solvig avait déjà du mal à manger sainement jusqu'à la fin du mois, ce n'était pas pour se ruiner avec un appareil aussi coûteux que fragile.

Le livre sur le nez, Solvig observait la voûte céleste. A force d'avoir les yeux rivés sur le ciel, elle commençait à apercevoir les bras de la galaxie avec la constellation du cygne qui semblait les liés. C'était une belle image. Le cygne volant pour relier les deux parties de la galaxie. Ça fichait le vertige à beaucoup de monde de se sentir aussi petit, mais elle ça la fascinait.

On aurait pu croire qu'elle dormait, ou qu'elle lisait d'une façon bien étrange. Mais n'était elle pas elle même quelqu'un d'étrange ? Lorsqu'on la connaissait on pouvait assurément l'affirmer. Solvig était quelqu'un de très bizarre, elle découpait plein de choses plus ou moins vivantes et lorsqu'elle ne découpait pas, elle apprenait des inutilités sans nom.

Bref, tout ça pour dire que Solvig était par terre, dans l'herbe moitié sur le chemin d'ailleurs en train de regarder le ciel avec une admiration sans nom. Mais sa tranquillité ne fut pas bien longue. Des pas se firent entendre, puis une voix qui lui était adressée.

« Salut ! J’espère que je te dérange pas.,Toi aussi, t’es venue ici pour admirer les étoiles ? »

La nouvelle venue s'était installée à côté d'elle. Elle regardait le ciel elle aussi. Solvig eut dans l'idée de ne pas lui répondre comme toujours. Mais finalement, deux personnes qui venaient observer les étoiles, peut être y avait il des choses intéressantes à se raconter non ?

« J'suis venue pour théoriser sur les extra terrestres en vrai. »

Voilà voilà, clair, net et précis comme à son habitude. Un franc parlé d'un naturel inégalé ! Théoriser sur les extra terrestres ? Sa passion numéro deux !

Alors elle continua à observer ces étoiles, imaginant des systèmes divers et variés. Peut être des planètes avec de l'eau, avec de la vie même ! Peut être qu'un jour, on irait dessus, découvrant des planètes habitables et tout et tout. Le rêve !

« Tu cherches quoi toi quand tu regardes tout ça ? »

Elle, elle cherchait des extra terrestres, certains regardent le ciel pour réfléchir ou se sentir mieux. Chacun ses occupations non ?
Garance Flocel
Arrivée : 30/08/2018
Messages : 12
Avatar : OC - Rossdraws (DA)
Crédits : Cléora Haros ♥
Logement : Résidence "Le Galet Blanc"
Cursus : Criminologie
Occupation : Caissière au restaurant universitaire
Date de naissance : 05/06/1998
Age : 21
Couleur : #006600
Pts : 115
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t158-ton-bonheur-ne-depend-pas-dehttp://ojisatsu.forumactif.com/t192-le-carnet-d-adresse-de-garancehttp://ojisatsu.forumactif.com/t194-le-carnet-de-voyage

A la belle étoile [ft. Garance] Empty Re: A la belle étoile [ft. Garance]

le Mer 7 Nov - 17:13
En voyant la demoiselle allongée sur l'herbe, Garance se posait beaucoup de questions. C'était rare — pour elle — de voir quelqu'un avec la même passion qu'elle. Et surtout d'avoir trouvé cet endroit pour l'assouvir. Un lieu et une rencontre assez singulière, mais qui lui plaisait.

Alors que la fille aux cheveux bleus commençait à s'installer à côté de l'inconnue, elle s'interrogea sur sa venue. Et contre toute attente, la réponse fut assez particulière : "J'suis venue ici pour théoriser sur les extraterrestres." Une réponse assez surprenante. Tellement que son premier réflexe fut de sourire, voire de légèrement rire. Elle ne savait pas si c'était dans son habitue d'être comme ça, ou si c'était parce qu'elle voulait être seule, mais sa réponse l'amusa.

Maintenant que la douce demoiselle était allongée sur l’herbe — à côté de son acolyte —, Garance pouvait apprécier la vision que la nature lui offrait. Elle était heureuse de pouvoir partager ce moment avec quelqu’un. Elle savait que cette passion n’était pas rare, mais c’était la première fois qu’elle observait les étoiles avec quelqu’un qui aimait aussi ça.

Plongée dans ses pensées, prises dans les étoiles, elle redescendit brutalement quand elle entendit la question de la demoiselle.

"Euh... », commença-t-elle à dire.

À vrai dire, même Garance ne savait pas ce qu’elle recherchait en regardant les étoiles. Peut-être la paix ? Peut-être des réponses à des questions qu’elle se pose inconsciemment ? Elle ne savait vraiment pas. La seule chose dont elle était sûre, c’était qu’en regardant les étoiles, elle se sentait apaiser.

"... je sais pas. », répondit-elle, le regard perdu dans le ciel. "Je ne cherche rien en particulier. Je... quand je regarde les étoiles, comme là, je me sens bien après. », ajouta-t-elle en gardant le même regard.

Le ciel l’hypnotisait. Elle avait l’impression qu’elle l’appelait, comme si elle n’était pas à sa place ici, dans cet établissement.

"Tu crois qu’il y a de la vie dans l’espace ? », demanda-t-elle, pensive. "Et qu’une personne nous observerait à regarder le ciel, comme on le fait maintenant... », ajoute-t-elle en souriant légèrement.

Tout en pensant à cette possibilité, elle s’étira les bras et les jambes, comme le ferait un chat dormant sur le dos. Ensuite, elle installa ses mains au niveau de la nuque.

"Je t’ai jamais vu dans l’établissement. Est-ce que ça fait longtemps que t’es ici ? », demanda-t-elle curieuse.

En général, si elle voulait être dans le calme dans ce genre de moment, aujourd’hui, c’était particulier. C’était la première fois qu’elle partageait sa passion avec une personne. Pour elle, c’était le meilleur moment pour faire sa connaissance.

"J’ai oublié de me présenter. Je m’appelle Garance. Garance Flocel. Et toi ? », demande-t-elle. Cette fois-ci, elle avait quitté du regard le ciel pour la regarder.

De cet angle l’inconnue avait un profil intéressant. Elle se demandait si elle avait le même. Ou du moins, si le sien n’était pas trop moche. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait observer une personne de cette manière.

Suite à ça, elle tourna de nouveau son regard vers les étoiles.
Solvig Niilström
Arrivée : 27/08/2018
Messages : 67
Avatar : Crona - Soul Eater
Avatar réel : /
Logement : Le chat noir
Cursus : Biologie
Occupation : Employée au Supershop
Date de naissance : 10/11/1994
Age : 24
Couleur : #008000
Thèmes : (attention vas y avoir du métal les cocos)
Dope - Take youre best shot
Tool - Schism
SOAD - Aerials
Foo fighters - The Pretender
Pts : 277
Pouet
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t101-la-science-c-est-la-vie-solvhttp://ojisatsu.forumactif.com/t103-tiens-mon-scalpel-solvighttp://ojisatsu.forumactif.com/t104-le-temps-c-est-un-concept-solvig

A la belle étoile [ft. Garance] Empty Re: A la belle étoile [ft. Garance]

le Sam 29 Déc - 16:26
[désolée pour ce temps de réponse ^^']

Solvig continuait de regarder le ciel et de chercher les constellations qu'elle y connaissait. Bon en vérité, elle les connaissait toutes à force de passer ses nuits sur les toits, mais un peu de révisions ça ne fait pas de mal. Et pendant qu'une partie de son cerveau travaillait là dessus, l'autre continuait de théoriser. Et si les extraterrestres avaient évolué de la manière la moins logique du monde, genre comme les monstres Lovecraftiens ? Mais si ceux avec des têtes, des yeux et des pattes à des endroits relativement improbables !

« Statistiquement, il y a de la vie ailleurs oui. Et si on admet qu'il y a une possibilité d'être nombreux dans l'espace, il doit bien y en avoir pour être assez avancé pour penser à regarder ce qu'il se passe au dessus de leur tête. En admettant qu'ils aient des têtes … »

Un raisonnement sans faille et dépourvu de rêverie. Mais c'est que Solvig s'était énormément documenté sur le sujet. Parce qu'elle aussi voulait son nom sur une comète ou un astéroïde ou une planète même ! Et pourquoi pas ? Et dans toutes ces recherches elle avait trouvé des tonnes de choses intéressantes. Et il est vrai que malgré toutes les croyances et autres théories, il faut nécessairement avoir une tête pour regarder au dessus.

Et puis une question se posa, une question à laquelle elle n'avait jamais réellement réfléchi, pourtant n'importe qui devrait connaître la réponse quand il s'agissait de lui même : depuis combien de temps était elle ici. Et bien en vérité :

« ça fait euh … »

Solvig n'avait aucune idée du temps qu'il s'était passé depuis son arrivée dans le coin. Elle avait l'impression d'y avoir toujours vécu, pas de souvenirs d'une vie avant l'université et … c'était assez étrange. Mais elle ne s'était jamais réellement penché sur le sujet curieusement. Enfin, elle avait beaucoup de choses à faire, c'était ce qu'elle se disait pour ne pas avoir à prendre rendez vous chez un psychologue ou à l'hôpital pour qu'on lui détecte une amnésie profonde. Finalement, elle se détourna rapidement de cette question pour se concentrer sur une autre partie de la remarque.

« Je m'arrange souvent pour ne croiser personne c'est peut être pour ça. »

Solvig n'aimait pas les gens c'était bien connu. Elle détestait avoir à parler avec des gens. Très peu avait un réel intérêt selon elle. Mais Solvig avait aussi une flemme monstrueuse de bouger sa carcasse de son tas d'herbe. Alors elle restait allongée à discuter tout en continuant de réfléchir sur un aspect éventuel des extra terrestres.

« Solvig. J'suis en bio. »

C'était à peu près tout ce que Solvig disait sur elle à tout le monde. En bio d'où une passion non négligeable pour la découpe en tout genre. C'était une présentation simple, précise et concise. Solvig ne disait rien et ne se résumait elle même qu'à ça. Solvig, bio, extra terrestres.
Contenu sponsorisé

A la belle étoile [ft. Garance] Empty Re: A la belle étoile [ft. Garance]