google maps :
perdu sur le campus ? tu pourras trouver une carte ici, pour t'aider à te repérer !

happy hour :
de 1h à 5h, les rps postés comptent doublent ! faites vous plaisir, nos petits insomniaques préférés.

ultimate list :
vous vous êtes toujours demandé quel pnj était pris à quel moment, avec qui ? vous avez la liste des rps pnj en cours ici, désormais.

aller en hautaller en bas

Fenrir Herondale
Arrivée : 30/09/2018
Messages : 15
Avatar : noctis lucis caelum (ffxv)
Avatar réel : kim chungha
Crédits : bâton
Multicomptes : luca * minuit * ether * ludmilla * lekka * abrahel
Logement : résidence du chat noir, deuxième étage, n°244
Cursus : lettres classiques (c'est de la merde)
Occupation : réceptionniste au sav de patissier électroménagers
Date de naissance : 08/09/1996
Age : 22
Glitch : /
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 91490629481a6bd6fe2cbe97c91bdfbc
Couleur : #0d5b7c
Pts : 146
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 9f75264e379d1acb3d749a5690fd99ca
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t419-bestia

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Lun 8 Oct - 11:33
c'est l'histoire de fenrir qui casse la gueule à une meuf de sa classe à cause d'une histoire de céréales et de lait.

bon, on résume. td de français de bon matin, fenrir arrive en classe et s'assoit au fond, la tête remplie de pensées et d'interrogations diverses qui, en soit, concernaient le cours (est ce que c'était réellement du français ? pourquoi placer un cours aussi chiant le lundi matin à 8 heures ? est-ce que la prof était morte à l'intérieur ou est-ce qu'elle était juste cheum ? est-ce qu'il allait avoir le courage d'attendre la fin du cours pour sauter par la fenêtre ?). devant lui, le rang est bondé. évidemment, les gens ne cherchent pas à s'asseoir tout au fond pour ne pas faire mauvaise impression, mais en même temps... nique sa mère quoi, ça restait un cours de français tout de même. à côté de lui, une fille du genre timide, concentrée sur ses cours et sur les petits dessins qu'elle griffonne dans ses marges. sinon, personne.

et l'heure passe, bon an mal an. devant lui, y a un groupe de potes. y a un mec, et deux meufs. et ils sont insupportables. tout bonnement chiants, en fait. l'une d'elle en particulier piaille comme une poule en cage. l'éternel débat "faut-il mettre ses céréales avant le lait ou l'inverse. si vous voulez les gars. fen il s'en fout, il mange pas de petit dej le matin. et d'habitude, s'il a la capacité de faire abstraction des discussions des gens pour continuer sa nuit ou simplement finir par écouter en silence, là...

il sait pas pourquoi, mais la voix perçante de la meuf en face de lui arrive à passer outre ses protections mentales et à l'agresser sans interruption. send help. alors fen attend. cinq, dix minutes. puis il dit gentiment à la meuf de "fermer sa gueule". il aurait dû s'y attendre, mais la fille pète un câble et commence à lui crier dessus. bon à cet instant, fenrir a des flashbacks de la guerre concrètement, parce que la fille qui l'engueule en lui piaillant dessus, ça lui rappelle vaguement sa mère en train de lui hurler dessus et. sans vraiment qu'il s'en aperçoive, il s'est levé, tout droit face à elle, et sa main part sans prévenir s'écraser dans sa tronche.
il regrette immédiatement.

bon, ok, ça fait du bien.
sans surprise, le silence se fait dans la classe. logique. la prof les regarde, hébétée. en fait, tout le monde les regarde, hébétés. fenrir est pas con, il sait qu'il va se faire sortir. alors il sort de lui même, au bout de sa vie.

lundi, huit heures, et il trouve déjà le moyen de faire absolument n'importe quoi. peut-être qu'il devrait contrôler sa colère, des fois. mais bon... il soupire, paumé dans les couloirs.
et...

oh non, pas lui... il marmonne en reconnaissant une silhouette familière à l'autre bout du couloir.

ouais. y a son frère. y a son grand frère à quelques mètres de lui. bon, c'est trop tard pour fuir, parce qu'aedan l'a probablement très bien vu -genre leurs regards se sont croisés et tout- alors il ne dit rien et essaie de tracer sa route, priant pour ne pas se faire interpeller. c'était tellement pas le bon moment, là.
Aedan Herondale
Arrivée : 07/09/2018
Messages : 121
Avatar : sasuke uchiha. (naruto)
Avatar réel : shiloh fernandez.
Crédits : kaillou.
Multicomptes : amy : miles ; velvet ; jj ; ezra ; sawyer.
Logement : les azalées, second étage, 204.
Cursus : médecine, avec une option théâtre dont il ne parle à personne.
Date de naissance : 03/09/1994
Age : 24
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_oj83zrZj3V1vwx9gpo1_540
Couleur : #0B4C5F
Pts : 337
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_inline_nglepdfxct1sc3ygs

» RP's EN COURS «
- 2/3 -

Amaury.
Fenrir.

» RPs PNJ «
- 1 / 2 -
Alice.

» RELATIONS «

↠ Enjel. ♡
↠ Amaury. ♡♡♡
↠ Fenrir. ♡♡♡

Alice - relation.
[ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t220-after-all-this-time-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t228-no-way-back-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t229-chrono-aedan

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Lun 8 Oct - 15:15
Il est quoi ? Huit du matin ? Les premiers cours de la journée viennent de débuter, et toi, t’es dehors. Tu frissonnes, c’est qu’il commence à faire vachement froid le matin et que t’as cette fâcheuse tendance à sortir en t-shirt, avec juste une veste fine sur le dos, style sweat pas épais du tout quoi. Tu sais même pas pourquoi t’es sorti de ta chambre aussi tôt, t’as cours que dans une heure. T’étais réveillé, c’est tout, comme toujours. T’es toujours debout avec le soleil, même quand t’as rien à faire, de toutes façons. Et puis, sérieusement, t’avais rien à faire chez toi. T’as de l’avance sur tout. T’as même fait le ménage, c’était sommaire, mais suffisant alors ta douche prise, t’avais commencé à tourner en rond avant de finalement décider de choper tes affaires pour sortir. Le plan, c’était de prendre un bon petit déjeuner à la cafétéria. Leurs formules étaient vraiment pas mal, pour le matin. Ouais … le plan était bon. Ça t’avait mis l’eau à la bouche d’avance, de penser aux viennoiseries toutes fraîches du matin. Et pourtant, t’avais dû y renoncer parce que visiblement, t’étais pas le seul à avoir eu l’idée, et qu’en plus, t’avais débarqué vachement tard par rapport à d’autres. En clair ? Y’avait pratiquement plus rien, déjà. Et en plus, en jetant un coup d’œil rapide, t’avais vite remarqué que toutes les tables étaient occupées alors… tant pis.

La déception passée, tu t’étais contenté de rejoindre le bâtiment dans lequel aurait lieu le prochain cours. T’allais juste te poser dans un coin, en attendant que ça commence, et avec un peu de chance, l’amphi serait vide à ton arrivée et tu pourrais facilement t’y installer confortablement, avant tout le monde. Sauf que … tu avais à peine eu le temps de faire trois pas dans le couloir qu’un bruit, puis une silhouette bien connue avaient attiré ton attention.

Une porte venait de claquer. Il venait de sortir d’une salle. Et vu qu’il s’agissait de Fenrir, les connexions s’étaient faites plutôt rapidement dans ton esprit. Ton regard dur avait croisé le sien, et finalement, il avait préféré fuir. Il avait continué sa route, tout droit, jusqu’à te rejoindre sans un mot, te passant devant sans même un regard. Honteux ? T’en savais rien. Le fait est qu’il devait l’avoir mauvaise de te croiser toi, dans un moment pareil. Tu finis par soupirer. Comme si t’allais le laisser s’en tirer comme ça. « Fenrir. » Le ton est sec et tranchant. Comme toujours. T’as jamais su faire preuve de délicatesse avec ton petit frère, et de toutes façons, tu te demandes si ça aurait été utile avec lui, vu son caractère. « T’es pas en cours ? » Ouais. Bon. Il va sans doute trouver ça chiant … Fenrir, il est pas comme toi, quand il s’agit des cours, des études. T’es le plus sérieux des deux. Tu bosses comme un dingue quand lui, en face, est bien plus dissipé. C’est pour ça, qu’entre lui et tes parents, c’est la guerre. Pour ça que t’arrêtes pas d’essayer de faire en sorte qu’il se calme, juste un peu...



retour à la case départ.
©crack in time
Fenrir Herondale
Arrivée : 30/09/2018
Messages : 15
Avatar : noctis lucis caelum (ffxv)
Avatar réel : kim chungha
Crédits : bâton
Multicomptes : luca * minuit * ether * ludmilla * lekka * abrahel
Logement : résidence du chat noir, deuxième étage, n°244
Cursus : lettres classiques (c'est de la merde)
Occupation : réceptionniste au sav de patissier électroménagers
Date de naissance : 08/09/1996
Age : 22
Glitch : /
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 91490629481a6bd6fe2cbe97c91bdfbc
Couleur : #0d5b7c
Pts : 146
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 9f75264e379d1acb3d749a5690fd99ca
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t419-bestia

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Mer 10 Oct - 12:40
hé, ça va hein. pas la peine de le regarder comme ça. enfin, fenrir est habitué aux regards de mort qu'aedan lui adresse dès qu'ils se croisent dans un couloir. il lève les yeux très haut au ciel quand son grand frère commence à le sermonner. putain. il déteste quand il fait ça, quand il prend son petit air
supérieur là. faut croire qu'aedan sait plus trop s'il est son frère ou son daron. mais bon, il doit probablement se dire que c'est à lui de surveiller fen, maintenant qu'il est parti de la maison familiale en décidant de ne plus jamais y retourner.

aedan ?

putain, il le déteste encore plus que la meuf aux céréales là. genre, il a envie de l'encastrer dans la baie vitrée à côté d'eux. mais quelque chose l'a toujours retenu, sans trop qu'il ne sache quoi. c'est pour ça qu'il n'a jamais levé la main sur son grand frère, même si bordel, parfois ça le démange. comme aujourd'hui finalement. il ricane, esquisse un sourire mauvais en l'entendant.

bah bien sûr que si, ça se voit pas ?

il en peut plus sérieux. il avance encore d'un pas, bien décidé à se barrer aussi vite que possible. il a encore moyen de retourner dans sa chambre se coucher, alors bon.

ouvre les yeux, des fois. et puis arrête de me faire la morale, tu t'es pris pour nos parents ou quoi ?

il devrait se presser hors du couloir - au cas où la prof essaie de le poursuivre, même si ça semble fort peu probable.
Aedan Herondale
Arrivée : 07/09/2018
Messages : 121
Avatar : sasuke uchiha. (naruto)
Avatar réel : shiloh fernandez.
Crédits : kaillou.
Multicomptes : amy : miles ; velvet ; jj ; ezra ; sawyer.
Logement : les azalées, second étage, 204.
Cursus : médecine, avec une option théâtre dont il ne parle à personne.
Date de naissance : 03/09/1994
Age : 24
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_oj83zrZj3V1vwx9gpo1_540
Couleur : #0B4C5F
Pts : 337
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_inline_nglepdfxct1sc3ygs

» RP's EN COURS «
- 2/3 -

Amaury.
Fenrir.

» RPs PNJ «
- 1 / 2 -
Alice.

» RELATIONS «

↠ Enjel. ♡
↠ Amaury. ♡♡♡
↠ Fenrir. ♡♡♡

Alice - relation.
[ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t220-after-all-this-time-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t228-no-way-back-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t229-chrono-aedan

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Mer 10 Oct - 19:13
Oh, tu le sais bien que ça ne donnera rien de bon de l’interpeller comme ça. Tu te doutes bien de ce qu’il fiche là, au beau milieu du couloir alors qu’il est probablement censé avoir cours. C’est même plus surprenant de la part de Fenrir, tant c’est récurrent. Il est comme ça, ton petit frère, il te ressemble sur certains points, tu es prêt à l’admettre bien volontiers, mais sur d’autres … il est si loin de toi. Tu te souviens encore parfaitement de la discussion que tu avais eu avec ta mère, si on pouvait vraiment appeler ça une discussion étant donné que tu avais passer plus de la moitié du temps à simplement l’écouter parler, lorsqu’ils avaient décidé, elle et ton père de foutre ton frère à la porte. Toi, d’accord ? Pas forcément, mais tu n’avais rien dis. Ça te regardais pas vraiment … tu vivais plus chez eux depuis un bail déjà, alors sérieux, t’avais trouvé ça déplacé de faire des reproches à tes parents, surtout que bon, c’était pas toi qui avait du supporter ton frère ces dernières années. C’était comme ça, il avait toujours été insupportable. Mais bon. Ça restait ton frère, là résidait sans doute l’essence du problème, puisque ce lien t’empêchait littéralement d’ignorer Fenrir. Tu aurais pu, pourtant, c’est vrai quoi, t’avais bien assez à faire comme ça, et surtout, aucun de tes deux parents ne t’avais jamais demandé de faire ça … Le truc, c’est que plus tu l’observais, plus t’avais peur tout au fond de toi qu’il ne finisse par vraiment faire de la merde.

T’as conscience de passer outre ton rôle de grand frère … t’en est venu à endosser le rôle de tes parents avec lui, pratiquement, et tu le sais le sais bien qu’il déteste ça. Tu le sais que ça l’énerve. Mais ça ne t’empêche pas de continuer, d’agir comme ça dés que t’en as l’occasion. Alors, c’est pas étonnant, sa réaction. Son ricanement, et ce sourire qui aurait déjà rendu votre mère totalement hystérique. Il fuit, mais en même temps, il provoque. Et toi, tu soupires. « Qu’est-ce que t’as fait, cette fois ? » T’as pas bougé, pas encore. Disons que cette fois, t’as pas spécialement envie de le laisser partir, t’as pas envie de le laisser s’en tirer aussi facilement. « J’ai les yeux assez ouverts pour voir tes conneries. » Et tu t’en passerais bien, soyons honnêtes. « Et faut bien que quelqu’un fasse leur boulot à leur place … » Ouais. C’est qu’ils ont pas l’air décidés à se battre ou aller au bout des choses avec Fenrir et clairement, tu trouves ça désolant. Tu sais pas ce que c’est d’être parent, mais bon, t’es pratiquement certain que tu pourrais pas laisser un de tes enfants à la dérive comme tes parents étaient en train de le faire avec ton petit frère.



retour à la case départ.
©crack in time
Fenrir Herondale
Arrivée : 30/09/2018
Messages : 15
Avatar : noctis lucis caelum (ffxv)
Avatar réel : kim chungha
Crédits : bâton
Multicomptes : luca * minuit * ether * ludmilla * lekka * abrahel
Logement : résidence du chat noir, deuxième étage, n°244
Cursus : lettres classiques (c'est de la merde)
Occupation : réceptionniste au sav de patissier électroménagers
Date de naissance : 08/09/1996
Age : 22
Glitch : /
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 91490629481a6bd6fe2cbe97c91bdfbc
Couleur : #0d5b7c
Pts : 146
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) 9f75264e379d1acb3d749a5690fd99ca
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t419-bestia

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Ven 2 Nov - 20:23
il aimerait bien poser son poing contre sa joue, pour marquer sa saoulance et son agacement, mais bon, debout c'est pas pratique. du coup il se contente juste d'observer aedan en chien de faïence, un peu au bout de sa vie. en plus il tombe de sommeil. non mais vraiment. en attendant, il aime vraiment pas qu'on lui fasse la morale... et encore moins quand c'est aedan, parce qu'il a quoi ? deux ans de plus que lui. il peut pas se permettre de faire la morale à qui que ce soit, juste parce que c'est un intello. et que lui, en l'occurrence, est un demeuré profond de temps en temps.

j'ai giflé une meuf.

et en plus il l'a juste giflé quoi. c'est pas comme si il l'avait frappée, ou comme si il lui avait envoyé sa chaise sur le coin de la tronche. parce qu'il l'avait déjà fait, et il était totalement capable de recommencer. mais il était pas autant dans l'excès, pas vrai ? en tous cas, pas dans une situation pareille.

me demande pas pourquoi.

déjà parce que ça le saoule de devoir expliquer la situation, et qu'il a la flemme, mais aussi parce qu'il n'a pas envie de se retrouver sur les nerfs à nouveau. il l'est déjà bien assez la plupart du temps, là... il profite d'être trop endormi pour être vraiment énervé, voilà tout.

bon, par contre, il doit vraiment se tirer. il veut pas qu'on le choppe. du coup, il approche aedan, et vient chercher son poignet qu'il serre raisonnablement fort dans sa main.

on se tire.

et il commence à le traîner dehors, sans trop savoir où il allait l'emmener honnêtement. juste... loin d'ici, voilà. ça ferait l'affaire.
Aedan Herondale
Arrivée : 07/09/2018
Messages : 121
Avatar : sasuke uchiha. (naruto)
Avatar réel : shiloh fernandez.
Crédits : kaillou.
Multicomptes : amy : miles ; velvet ; jj ; ezra ; sawyer.
Logement : les azalées, second étage, 204.
Cursus : médecine, avec une option théâtre dont il ne parle à personne.
Date de naissance : 03/09/1994
Age : 24
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_oj83zrZj3V1vwx9gpo1_540
Couleur : #0B4C5F
Pts : 337
une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Tumblr_inline_nglepdfxct1sc3ygs

» RP's EN COURS «
- 2/3 -

Amaury.
Fenrir.

» RPs PNJ «
- 1 / 2 -
Alice.

» RELATIONS «

↠ Enjel. ♡
↠ Amaury. ♡♡♡
↠ Fenrir. ♡♡♡

Alice - relation.
[ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ░ ]

Voir le profil de l'utilisateurhttp://ojisatsu.forumactif.com/t220-after-all-this-time-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t228-no-way-back-aedanhttp://ojisatsu.forumactif.com/t229-chrono-aedan

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)

le Sam 3 Nov - 20:45
Tu le sais bien que tu le saoules. Il peut bien dire ce qu’il veut, Fenrir, t’es son grand frère et tu le connais, tu le connais même très bien. Au point où ça, là, c’est même plus vraiment surprenant. C’est même tout à fait lui, en réalité, mais ça n’enlève pas le fait que t’aimerais bien qu’il apprenne à agir autrement. T’es pas parfait, Aedan, mais au moins tu fais des efforts. Tu sais bien que ton frère, ce n’est pas juste un abruti, tu sais que s’il se décidait à bosser un peu, juste un peu, il pourrait y arriver, s’en sortir. Ouais, mais voilà … Fenrir, il n’a pas l’air d’avoir envie, et c’est ça t’agaces. T’as l’impression de le voir se gâcher.

Tu ne caches pas pour soupirer. Pour montrer que tu désapprouves la façon de faire. Toi aussi t’as les nerfs fragiles, mais toi tu te contrôles. Tu ne balances pas des gifles aux nanas agaçantes. Avec ton frère, c’est plus compliqué … il se rend sans doute comptes des choses, hein, mais c’est toujours bien trop tard. Cela dit, tu évites les questions. Tu ne demanderas pas pourquoi, non. De toutes façons, tu t’en fiches un peu de ses raisons. Peut-être même qu’elles sont valables, hein, qui sait ? Le problème n’est pas là.

Tu détournes les yeux. Tu ne sais pas, et tu ne sauras jamais quoi faire réellement avec ton jeune frère. T’es pas tes parents. Tu ne sais pas gérer comme eux sont censés le faire. T’as pas la fibre paternelle, tout simplement parce que ce n’est pas ton rôle, normalement. Même que tu te laisses faire quand il attrape ton poignet pour te traîner à l’extérieur … tu te doutes bien qu’il continue de fuir, mais encore une fois, tu te dis que tu ferais mieux de te taire et tu le suis, docilement jusqu’à l’extérieur. Pendant un temps, du moins, parce que oui, au bout de quelques minutes, alors que vous êtes assez éloignés du bâtiment, tu finis par tirer un coup sec pour te dégager. « T’as faim ? » Tu jettes un œil vers la cafétéria. Des cours allaient bientôt commencés, peut-être qu’il y avait de la place, maintenant. « Moi j’ai faim. » Tu prends la direction de la cafétéria, du coup. Franchement, pour le moment, valait mieux laisser cette histoire de gifle et d’exclusion sur le côté … en revanche, t’y reviendrais, c’était certain. « Amène-toi. »



retour à la case départ.
©crack in time
Contenu sponsorisé

une histoire de céréales et de lait (ft. aedan) Empty Re: une histoire de céréales et de lait (ft. aedan)